Accueil / Art et culture / Mécénat, collections et gestion / Etudes modernes / Messeigneurs Les Vistes" et "la Dame à la (...)

Messeigneurs Les Vistes" et "la Dame à la Licorne"

Geneviève Souchal

Geneviève Souchal, "Messeigneurs Les Vistes" et "la Dame à la Licorne", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 1983, n° 2, pp. 209-267.

Extrait de l’article

En dépit des romanesques attributions de plusieurs écrivains (George Sand notamment) qui mettaient les tapisseries de la Dame à la licorne en relation avec le frère cadet et rival malheureux du sultan Bazajet II, Djem (ou Zizim), envoyé en captivité dans la Marche par le Grand-Maître de Rhodes, Pierre d’Aubusson, on sait depuis un siècle que les armoiries répandues à profusion sur les six pièces conservées depuis 1882 au musée de Cluny : de gueules à la bande cousue d’azur chargée, de trois croissants montants d’argent, sont celles de la puissante famille des Le Viste, d’origine lyonnaise, dont plusieurs membres se sont illustrés dans les grands offices royaux ; G. Callier l’avait indiqué dès 1882, lors de la vente des six tapisseries, par la municipalité de Boussac, au musée de Cluny, et nulle autre famille n’a jamais porté de telles armes.

Lire la suite (Persée)