Accueil / Art et culture / Mécénat, collections et gestion / Etudes modernes / L’hôtel et les collections du connétable de (...)

L’hôtel et les collections du connétable de Montmorency

Léon Mirot

Léon Mirot, "L’hôtel et les collections du connétable de Montmorency", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 1918, n° 1, pp. 311-413.

Extrait de l’article

Parmi les amateurs et les collectionneurs du XVIe siècle, le connétable de Montmorency occupe une place éminente. Il suffit de rappeler la protection accordée à Bulant, à Clouet, à Goujon, à Palissy, au Primatice et à tant d’autres artistes, comme aussi de se souvenir des deux merveilleuses résidences qu’il fit construire et où il rassembla tant de trésors artistiques, pour évoquer dignement la figure de ce grand seigneur français.

Mais à côté d’Écouen et de Chantilly, il est une autre résidence moins célèbre où Anne de Montmorency, qui l’avait édifiée, avait su réunir de précieux témoignages de son goût éclairé : c’est son hôtel parisien de la rue Sainte-Avoye ou du Temple, dont plusieurs inventaires, heureusement conservés, nous permettent de connaître, sinon la distribution complète, du moins les principales parties, ainsi que les armures, les émaux., les faïences, les marbres, les meubles, les tableaux et les tapisseries qui en faisaient l’ornement.

Lire la suite : première partie (Persée)

Deuxième partie (Persée)