Accueil / Art et culture / Transferts culturels / Etudes modernes / L’Italianisme de Montaigne

L’Italianisme de Montaigne

Mieczyslaw Brahmer

Mieczyslaw Brahmer, "L’Italianisme de Montaigne", dans Cahiers de l’Association internationale des études francaises, 1962, n° 1, pp. 225-239.

Extrait de l’article

L’italianisme de Montaigne présente des aspects différents qui, dans certaines lignes essentielles et dans maints détails, ne pouvaient échapper à l’attention de la critique, représentée par plusieurs générations d’esprits avertis. Naturellement, le Journal de voyage reste, dans ce domaine, un document hors de pair. En déplorant toujours la disparition de l’original, nous avons sous la main une suite d’éditions soignées et l’étude exhaustive de M. Dédéyan nous dispense de suivre, une fois de plus, le romain adoptif dans son chemin le long de l’Apennin.

Mais à part cet événement capital, dont l’influence dans la vie intellectuelle et l’évolution artistique de l’écrivain a été comparée à celle de l’Italienreise de Gœthe ou du voyage en Orient de Flaubert, déjà dans les années qui le précèdent et qui ont vu germer les Essais, la place qui revient à l’Italie dans l’œuvre de Montaigne fournit matière à des considérations importantes, comme il arrive toujours, quand on a devant soi un homme de la Renaissance.

Lire la suite (Persée)