Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Fanny Cosandey, La Reine de France. Symbole (...)

Fanny Cosandey, La Reine de France. Symbole et pouvoir, XVe-XVIIIe siècle

Dominique Godineau

Dominique GODINEAU, « Fanny COSANDEY, La Reine de France. Symbole et pouvoir, XVe-XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, Collection « Bibliothèque des histoires », 2000, 414 p. », Clio, numéro 19-2004, Femmes et images

Extrait de l’article

Issu d’une thèse, ce travail original et novateur est vite devenu une référence sur un thème jusqu’alors peu traité. En effet, il n’est pas ici question des personnalités, vies et actions historiques des différentes reines, mais de la place, du statut et du rôle institutionnel de la reine, personne royale féminine, de son inscription dans le système monarchique français. Spécialiste de l’absolutisme monarchique, Fanny Cosandey part d’un constat simple : alors que, sous l’influence de l’école cérémonialiste américaine, les études d’histoire politique se sont multipliées sur la personne du roi et sa dimension symbolique, la reine n’a pas retenu l’attention des historiens. S’appuyant pour l’essentiel sur les écrits des théoriciens de la monarchie (jurisconsultes, historiographes, cérémonialistes), elle comble ce vide et révèle bien le caractère paradoxal de la reine, tout à la fois sujette et souveraine, exclue du pouvoir et au cœur de l’État.

Lire la suite (revues.org)