Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Mariage et réseaux financiers internationaux à (...)

Mariage et réseaux financiers internationaux à la fin du XIIIe siècle. La pesanteur des alliances féodales face à la déloyauté des marchés

David Kusman

David Kusman, Mariage et réseaux financiers internationaux à la fin du XIIIe siècle. La pesanteur des alliances féodales face à la déloyauté des marchés, dans : Francia - Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, vol. 32/1 (2005), p. 121-156.

Extrait de l’article

Dans cet essai, nous considérerons les conséquences d’un mariage conclu entre deux maisons princières à vocation européenne, celle des ducs de Brabant et celle des comtes de Savoie, vues sous le prisme de la haute finance et des marchés. La réhabilitation récente dans l’historiographie des itinéraires biographiques et de leur utilité pour l’étude de la construction des états modernes montre tout le bénéfice qu’on peut tirer d’une histoire politique autrefois dépréciée par l’école des »Annales« . D’autre part, le mariage, en tant qu’institution pouvant accélérer l’intégration d’états ou de proto-états dans des marchés internationaux et comme support de réseaux financiers n’a, à notre connaissance, été que peu analysé malgré l’intérêt toujours renouvelé de l’historiographie pour les réseaux de parenté et les stratégies matrimoniales.

Lire la suite (perspectivia.net)

Aide
Une fois accédé à la page de l’article sur perspectivia.net :
- pour imprimer ou copier une partie du texte, cliquez sur "Metadata".
- pour accéder à l’article sous forme de fichier image, cliquez sur le lien qui suit les termes "BSB Digitale Bibliothek". La navigation se fait grâce aux boutons "Seite vor" (page suivante) ou "zurück" (page précédente).