Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / La suppression des Jésuites dans le Royaume de (...)

La suppression des Jésuites dans le Royaume de France en 1764 et la réorganisation du Collège de Louis-le-Grand par le Parlément de Paris

Michael Müller

Michael Müller, La suppression des Jésuites dans le Royaume de France en 1764 et la réorganisation du Collège de Louis-le-Grand par le Parlément de Paris. Analyse des sources manuscrites conservées dans les Archives Nationales et dans la Bibliothèque Nationale de France, Paris, dans Francia - Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, vol. 28/2 (2001), p. 155-162.

Extrait de l’article

Le collège des jésuites à Paris est depuis longtemps une des pépinières de l’Etat la plus féconde en grands hommes, c’est ce que disait l’archevêque de Paris, Mgr Christophe de Beaumont dans l’ »Instruction pastorale [...] sur les atteintes données à l’autorité de l’Église par les jugements des tribunaux séculiers dans l’affaire des Jésuites« , publiée le 28 octobre de l’an 1763, contre la suppression actuelle des Jésuites dans le Royaume de France. Gustave Dupont-Ferrier, le grand historien du collège, l’a approuvé : »Tout ce qui porte un nom en France date sa première jeunesse de Louis-le-Grand« .

Lire la suite (perspectivia.net)

Aide
Une fois accédé à la page de l’article sur perspectivia.net :
- pour imprimer ou copier une partie du texte, cliquez sur "Metadata".
- pour accéder à l’article sous forme de fichier image, cliquez sur le lien qui suit les termes "BSB Digitale Bibliothek". La navigation se fait grâce aux boutons "Seite vor" (page suivante) ou "zurück" (page précédente).