Accueil / Individus, familles, groupes / Famille royale / Etudes modernes / Vers une renaissance de la ’Liselotteforschung’ ?

Vers une renaissance de la ’Liselotteforschung’ ? En feuilletant ’A Women’s Life’ d’Elborg Forster

Dirk van der Cruysse

Dirk van der Cruysse, Vers une renaissance de la ’Liselotteforschung’ ? En feuilletant ’A Women’s Life’ d’Elborg Forster, dans Francia - Forschungen zur westeuropäischen Geschichte 13 (1985), p. 655-658.

Extrait de l’article

On aurait pu croire, sans les importantes contributions de Jürgen Voss, que la »Liselotteforschung« était entrée dans une période de silence circonspect. Il faut remonter en effet à travers une trentaine d’années pour retrouver le moment où la plus récente biographie, celle due à l’Allemande Mathilde Knoop, avait fait sortir d’une léthargie de vingt ans la recherche consacrée à Elisabeth-Charlotte, princesse Palatine et duchesse d’Orléans : la dernière biographie française datait de 1936, la dernière écrite en anglais avait paru en 1931. Le »Liselottekultus« qui avait encore réjoui Michael Strich en 1912 se serait-il refroidi ? Certains signes encourageants permettent de répondre par la négative.

Lire la suite (perspectivia.net)

Aide
Une fois accédé à la page de l’article sur perspectivia.net :
- pour imprimer ou copier une partie du texte, cliquez sur "Metadata".
- pour accéder à l’article sous forme de fichier image, cliquez sur le lien qui suit les termes "BSB Digitale Bibliothek". La navigation se fait grâce aux boutons "Seite vor" (page suivante) ou "zurück" (page précédente).