Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / La figure de Jules César chez Christine de (...)

La figure de Jules César chez Christine de Pizan

Bernard Ribémont

Bernard Ribémont, "La figure de Jules César chez Christine de Pizan", dans Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, année 2006, numéro 13, pp. 127-147.

Extrait de l’article

Pour Christine de Pizan, le personnage de Jules César revêt une indéniable importance, surtout dans son œuvre didactique, même s’il n’est pas la figure qui prédomine. Il me semble que ce rôle de César, chez un auteur qui, comme Christine, alimente largement son écriture aux textes antiques – éventuellement traduits – au moyen de la compilation, est étroitement lié à l’exploitation des sources disponibles pour la femme-écrivain à la fin du XIVe siècle et dans la premier quart du XVe. En tant que personnage, César s’inscrit alors dans un cadre d’autorité, fortement teinté par l’écriture de l’Histoire et, de ce point de vue, peut être considéré comme un vecteur porteur d’une certaine conception de l’Histoire, telle qu’elle peut se définir, en pleine évolution, dans l’écriture en moyen français. Cette autorité référentielle s’inscrit dans un processus entamé dans les premières années du XIIIe siècle qui rehausse la figure d’un Jules César auparavant particulièrement discrète, à une époque où le savoir historique le concernant était limité à un groupe de clercs familiers de Salluste, Suétone, Lucain ou César lui-même et ne s’était guère étendu à une frange plus large de lettrés.

Lire la suite (revues.org)