Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Le régent et le système de Law vus par Melon, (...)

Le régent et le système de Law vus par Melon, Montesquieu, Prévost et Lesage

Erik Leborgne

Erik Leborgne, "Le régent et le système de Law vus par Melon, Montesquieu, Prévost et Lesage", dans Fééries, année 2006, numéro 3, pp. 105-135.

Résumé de l’article

Les Aventures de Pomponius (1724), premier roman attribuable à l’abbé Prévost, et le conte oriental Mahmoud le Gasnévide (1729) de Melon proposent une image positive de la Régence, présentée dans une perspective historique et économique sérieuse, et non pas satirique. À l’inverse, les Lettres persanes (1721), le t. III du Gil Blas de Lesage (1724), ou encore le t. VI des Mémoires et aventures d’un homme de qualité (1731) de Prévost illustrent l’impression de folie et de désordre social liés à la banqueroute de Law. Mais leur condamnation de la spéculation va de pair avec une compréhension profonde des angoisses et des peurs archaïques que le système de Law met à jour. Les fantasmes liés à la spéculation (le mythe du laquais enrichi par l’agiotage, l’ingestion de l’or-ordure), révèlent les non-dits et les injonctions contradictoires du mercantilisme fiduciaire, qui restaient déniées dans Pomponius et dans Mahmoud. La mise en perspective de ces cinq textes permet ainsi de dégager l’imaginaire de l’enrichissement et de la spéculation, tel qu’il est réfléchi et fantasmé dans la fiction narrative des années 1720.

Lire la suite (revues.org)