Accueil / Vie quotidienne / Autour de la table / Etudes modernes / Qu’est-ce que la gastrocritique ?

Qu’est-ce que la gastrocritique ?

Ronald W. Tobin

Ronald W. Tobin, "Qu’est-ce que la gastrocritique ?", dans Dix-septième siècle, année 2002, volume 4, numéro 217, pp. 621-630.

Extrait de l’article

(...)

Même s’il est vrai que les sciences historiques ont engendré une floraison d’études sur le rôle qu’a joué la gastronomie depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, on constate que ce phénomène est de date relativement récente. L’histoire de la gastronomie – le choix des aliments, sa préparation et sa cuisine, le service et le spectacle, le goût, les tabous, et le plaisir – ou, comme la définit Brillat-Savarin : « la connaissance raisonnée de tout ce qui a rapport à l’homme en tant qu’il se nourrit » – cette histoire émerge enfin comme témoin précieux des us et des mœurs d’une société. Depuis que l’École des Annales a mis en relief l’importance du quotidien, il est inévitable que l’on en vienne à la conclusion de Jacques Le Goff : « De Babylone à la “nouvelle cuisine”, l’histoire alimentaire est devenue non seulement un aspect obligatoire des civilisations et des époques mais la pierre de touche de toutes les histoires renouvelées au contact des autres sciences sociales, et d’abord de l’ethnologie ». Ou bien, comme l’a formulé Michel Onfray : « L’histoire de l’alimentation, c’est l’histoire tout court ».

Lire la suite (Cairn)