Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / Typologie des chapitres du Moyen de Parvenir (...)

Typologie des chapitres du Moyen de Parvenir de Béroalde de Verville

Ilina Zinguer

Ilina Zinguer, "Typologie des chapitres du Moyen de Parvenir de Béroalde de Verville", dans Bulletin de l’Association d’études sur l’humanisme, la réforme et la renaissance, année 1979, volume 10, numéro 10, pp. 56-71.

Extrait de l’article

Le Moyen de Parvenir relate, le récit d’un banquet, cadre dont la typologie est bien définie. Béroalde semble s’y conformer. Le processus d’investigation premier qui consistait à retrouver ce modèle dévoile des aspects fort éloignés du prototype. L’étude que nous proposons considère les écarts remarqués et le sens nouveau qu’ils impriment au texte.

Cette construction offre les avantages d’une grande récurrence dans les formes. L’auteur adopte un ton particulier pour traiter de sujets traditionnels : société, religions. Ce ton personnel, principe organisateur, sera l’élément qui définira la structure. Au contraire de la narration continue qui n’a besoin que d’un déroulement logique et direct des faits, les chapitres du Moyen de Parvenir connaissent un principe organisateur autre : on part le plus souvent d’un point indépendant et on bifurque vers des situations qui divergent elles-mêmes vers des voies inattendues.

C’est cette combinaison de motifs qui servira à lier la gamme des procédés stylistiques en vue de l’illustration d’un thème. Ce dernier, réduit, laisse une place importante aux jeux rhétoriques et au développement des contes et des anecdotes qui, à leur tour, étoffent le sujet.

Lire la suite (Persée)