Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Les libertins et l’histoire : vers une (...)

Les libertins et l’histoire : vers une émancipation du religieux

Sophie Gouverneur

Sophie Gouverneur, Les libertins et l’histoire : vers une émancipation du religieux, Accedit, mai 2008. URL : http://www.accedit.com/articles_fiche_gen.php?id=176

Résumé

Cet article porte sur quelques éléments de redéfinition de l’Histoire par le libertinage dans les deux premiers tiers du XVIIe siècle. Ce courant de pensée développe en effet une philosophie naturaliste fondée sur la relecture des Anciens contre la tradition chrétienne. On présente ici quelques traits de leur conception de l’Histoire, à laquelle ils accordent un grand intérêt en raison des enjeux théologiques qu’elle véhicule. Ils initient également par là des seuils de rupture dans sa conception, qui ne cesseront ensuite d’être approfondis, en particulier sur les point suivants :
- autonomisation du champ de l’histoire humaine par rapport au champ de l’histoire sacrée ;
- tentative pour appliquer à l’histoire une méthode rationaliste et critique, qui ne voit plus l’historien comme un témoin de son temps mais comme un savant qui reconstitue de manière intelligible les faits du passé ;
- critique, par conséquent, de la tradition comme seule source de vérité.

Lire la suite (Accedit)