Accueil / Individus, familles, groupes / Artistes et architectes / Etudes modernes / Enlumineurs et financiers. Documents berrichons

Enlumineurs et financiers. Documents berrichons inédits sur les frères de Limbourg

Jean-Yves Ribault

Jean-Yves Ribault, "Enlumineurs et financiers. Documents berrichons inédits sur les frères de Limbourg", dans Revue de l’Art, année 1990, volume 88, numéro 88, pp. 48-51.

Extrait de l’article

II suffit pour évoquer les frères de Limbourg de rappeler la part qu’ils ont prise à la décoration du fameux manuscrit des Très Riches heures du duc de Berry. Dès 1954, le Dr. Friedrich Görissen a publié d’après les archives de la ville de Nimègue et celles de l’ancien duché de Gueldre un remarquable ensem­ble de documents biographiques sur les trois frères enlumineurs et leur oncle Jean Maloiiel, peintre du duc de Bourgogne. Jean Longnon a fait connaître au public français l’essen­tiel des recherches du Dr. Görissen, à travers un article paru dans le Journal des Savants d’octobre-dé­cembre 1956.

Naturellement, Millard Meiss a tenu compte de tous ces renseigne­ments dans son grand ouvrage sur les peintres du duc de Berry, y ajoutant quelques éléments que je lui avais transmis d’après les sources berrichones, en particulier sur le mariage de Paul de Limbourg avec la jeune berruyère, Gillette La Mer­cière.

Nous pouvons aujourd’hui ajou­ter à ce dossier déjà bien fourni de nouveaux renseignements, assez inattendus puisqu’ils portent sur les relations d’affaires de nos enlumi­neurs avec des membres de la no­blesse berrichone.

Lire la suite (Persée)