Accueil / Individus, familles, groupes / Artistes et architectes / Etudes modernes / Olympe Aguado (1827-1894) photographe

Olympe Aguado (1827-1894) photographe

Bernard Marbot

Bernard Marbot, Olympe Aguado (1827-1894) photographe (cat. exp.), textes de R. Rapetti, H. Bocard, A. McCauley, M. Poivert, S. Morand, Strasbourg, musées de Strasbourg, 1997, 216 p., 134 ill. NB, 78 ill. coul., bibl., 150 F.

Extrait du compte rendu

Sans la photographie, Olympe, aujourd’hui, ne serait rien d’autre dans l’histoire, et seulement pour les érudits, que l’un des trois fils d’Alexandre Aguado, marquis de Las Marismas, figure connue de la Restauration et de la monarchie de Juillet. C’est à son père qu’il dut et la fortune acquise dans de vastes opérations financières (qui sauvèrent l’Espagne de la banqueroute sous le règne de Ferdinand VII), et un nom qu’une collection d’oeuvres d’art, inégale mais immense, avait rendu célèbre sous Louis-Philippe. Nanti de ce bel héritage, il mena dans la haute société du Second Empire une vie d’autant plus mondaine que sa famille était fort bien introduite à la cour impériale : il était reçu aux Tuileries, à Compiègne, suivait les souverains à Bade, les accueillait dans son château de Grossouvre (Cher).

Lire la suite (revues.org)