Accueil / Individus, familles, groupes / Famille royale / Etudes modernes / Princesse de la Renaissance : Marguerite de (...)

Princesse de la Renaissance : Marguerite de France, duchesse de Berry, duchesse de Savoie

Roger Peyre

Roger Peyre, Princesse de la Renaissance : Marguerite de France, duchesse de Berry, duchesse de Savoie, Paris, E. Paul, 1902.

Extrait de l’ouvrage

Une amie de L’Hospital et de Ronsard : Marguerite de France, duchesse de Berry, duchesse de Savoie.

A l’entrée du musée de Turin, a une place d’honneur, deux bustes, qui se font pendant, attirent tout d’abord le regard. L’un représente Emmanuel-Philibert, « le second fondateur de la Savoie » ; l’autre Marguerite de France, « la mère du peuple ». Le duc et la duchesse, associés ainsi dans le souvenir reconnaissant de leurs sujets, auraient dû avoir dans la postérité la même fortune. Comment donc se fait-il que Marguerite de France soit aujourd’hui si oubliée, surtout chez nous, si l’on songe qu’elle était déjà célèbre dans son pays natal, lorsqu’elle devint duchesse de Savoie, et que deux nations semblaient intéressées à soutenir sa renommée ?

Consulter l’ouvrage (Gallica)