Accueil / Histoire et fonction / Relations nationales et internationales / Etudes modernes / Les tribulations du grand bâtard Antoine de (...)

Les tribulations du grand bâtard Antoine de Bourgogne en Italie (1475)

Alain Marchandisse, Christophe Masson

Marchandisse, Alain / Masson, Christophe, Les tribulations du grand bâtard Antoine de Bourgogne en Italie (1475), Publication du Centre Européen d’Etudes Bourguignonnes, tome XLIX, p. 23-49, publié en ligne sur ORBi.

Extrait de l’article

Il est permis de s’étonner du fait que le voyage d’Italie entrepris en 1475 par
Antoine de Bourgogne afin de confirmer à Ferrante d’Aragon, roi de Naples, son
élévation à ce titre de chevalier de la Toison d’or qui lui avait été conféré lors du
chapitre de Valenciennes de mai 1473, et de recevoir son serment juré sur les statuts
de l’ordre, sujet a priori enthousiasmant et riche de potentialités, n’ait jamais fait l’objet d’une étude spécifique au sein de l’historiographie bourguignonne (...)

Nous allons tout d’abord tenter de retracer, dans la mesure du
possible, l’itinéraire suivi par le Bâtard et d’évoquer chacune des cités où il fut
reçu, l’accueil qui lui fut réservé, les activités qu’il y mena. Dans un second temps,
il s’agira de s’interroger sur les raisons qui conduisirent Antoine à s’engager dans
ce périple italien. Il y en a selon nous plus d’une et ces divers motifs nous semblent
tenir, pour l’essentiel, à la situation que connaissaient alors les États du duc Charles
le Hardi. Mais commençons tout d’abord par feuilleter un carnet de voyage ou tout
au moins ce qu’il nous a été possible d’en reconstituer, au départ de dizaines de
témoignages épars, parmi lesquels les plus riches sont assurément les dépêches des
ambassadeurs, milanais ou ayant séjourné à la cour du duc Sforza.

Lire la suite (ORBi)