Accueil / Vie quotidienne / Médecine, sciences et savoirs / Etudes modernes / Charles V, Gervais Chrétien et les manuscrits (...)

Charles V, Gervais Chrétien et les manuscrits scientifiques du collège de Maître Gervais

Jean-Patrice Boudet

Jean-Patrice Boudet, « Charles V, Gervais Chrétien et les manuscrits scientifiques du collège de Maître Gervais », Médiévales, 52, printemps 2007, p. 15-38.

Extrait de l’article

Considéré par Simon de Phares et par certains historiens qui ont cru bon de lui faire confiance comme une institution axée principalement sur l’astrologie et la médecine, le collège fondé par le premier « physicien » de Charles V, Gervais Chrétien, en 1371, était en fait destiné en priorité, au départ, à des étudiants en théologie. Ce n’est qu’en 1377 qu’y furent instituées deux bourses de scholares regis, spécialisées dans « les sciences mathématiques licites », et deux bourses en médecine. Mais le rayonnement de l’activité de ces boursiers semble avoir été assez modeste et, autant qu’on puisse le savoir en consultant les sources subsistantes, notamment les manuscrits qui ont appartenu au collège de Maître Gervais et à certains de ses membres, cet établissement était voué bien davantage à l’étude de la théologie qu’à la médecine et au quadrivium.

Lire la suite (revues.org)