Accueil / Vie quotidienne / Médecine, sciences et savoirs / Etudes modernes / Louis XIV et le quinquina

Louis XIV et le quinquina

Stanis Perez

Stanis Perez, "Louis XIV et le quinquina", Vesalius, IX, 2, 2003, p.25-30.

Extrait de l’article

On dispose de renseignements précis sur l’usage du quinquina par Louis XIV à l’occasion de plusieurs fièvres survenues dans les années 1680-1700. La "querelle du quinquina" oppose Robert Talbot, médecin anglais, à Nicolas de Blégny, empirique proche de Daquin, premier médecin du roi. L’utilisation du quinquina par Louis XIV, vérifiable notamment grâce au Journal de Santé, est aussi mentionnée dans plusieurs publications médicales. L’exemple royal, référence pour bien des courtisans, offre l’occasion d’analyser le processus de diffusion du remède dans la haute société. Dès que Louis XIV utilise le quinquina, le remède se banalise et entre, alors définitivement, dans les pharmacopées.

Lire la suite (bium)