Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Images et idéologies politiques à l’aube de la (...)

Images et idéologies politiques à l’aube de la Renaissance française. La représentation du pouvoir monarchique (1498-1515)

Nicole Hochner

Nicole Hochner, “Images et idéologies politiques à l’aube de la Renaissance française. La représentation du pouvoir monarchique (1498-1515)", Mitteilungen der Residenzen-Kommission, vol. 11, 2, 2001.

Extrait de l’article

Il sera question ici d’une étude qui vient d’être achevée sur le règne du roi de France Louis XII (1498-1515). Un roi que la mémoire nationale a occulté, et qui a longtemps été méprisé par l’historiographie française. La période du règne du roi Louis XII en effet a très injustement été traitée aussi bien par les
historiens de la littérature – préférant aux Rhétoriqueurs les rimes de la Pléiade – que par les historiens de l’art – éblouis par les fastes de Fontainebleau – par les historiens de la guerre – que Marignan détourna d’Agnadel – ou ceux de l’histoire des idées politiques – qui ont assidûment
étudié Machiavel, More ou Erasme mais n’ont pas cherché à connaître les interlocuteurs d’un Claude de Seyssel ou d’un Guillaume Budé en France. A bien des égards, donc, la période du règne du roi Louis XII a été négligée. Période de transition, sans doute, entre la fin du Moyen Âge et le début de la Renaissance, elle semble répétitive pour les médiévistes et trop précoce pour les spécialistes de la Renaissance, or mes recherches m’ont sans cesse
prouvé qu’il n’en était rien, et que ces deux décennies sont bien plus importantes qu’on n’a voulu le croire. J’espère que le livre dont la rédaction est maintenant achevée pourra prouver que le roi Louis XII sans être révolutionnaire ou charismatique, mérite pourtant l’étude que je viens de lui consacrer.

Lire la suite (Residenzen-Kommission)