Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / L’absolution du Roi

L’absolution du Roi

Bernard Barbiche

Barbiche, Bernard, L’absolution du Roi. Intervention lors du colloque "Henri IV et le Saint-Siège", organisée par le Centre culturel Saint-Louis de France le 10 décembre 2009. Publié en ligne (http://www.saintlouisdefrance.it/download/coddocumento/264/texte%20Bernard%20Barbiche.pdf)

Extrait de l’article

Mme Lemaitre vient de retracer l’itinéraire religieux d’Henri IV. Il me revient de voir les choses du point de vue de Rome. On imagine aisément le choc politique, religieux, psychologique produit par l’avènement du premier Bourbon. L’événement était attendu depuis la mort en 1584 du duc d’Anjou, frère d’Henri III et son héritier présomptif puisque le dernier Valois n’avait pas d’enfant. On savait qu’un jour ou l’autre, en vertu de la loi salique,
on risquait de voir un huguenot accéder au trône. C’est pourquoi le pape Sixte Quint, le 9 septembre 1585, avait fulminé contre le roi de Navarre la bulle Ab immensa aeterni patris qui le privait de ses États souverains et le déclarait inapte à succéder à la couronne de France. C’est ce que les pamphlétaires de l’époque ont appelé le Brutum fulmen. L’échéance tant
redoutée survient brutalement les 1er et 2 août 1589. Le roi Très Chrétien, le Fils aîné de l’Église, est désormais un hérétique. L’inconcevable est devenu réalité.

Lire la suite (Centre culturel Saint-Louis de France)