Accueil / Représentation et festivités / Festivités et réceptions / Etudes modernes / La fortune gravée et imprimée du carrousel de (...)

La fortune gravée et imprimée du carrousel de 1612

Marie Baudière

Marie Baudière, « La fortune gravée et imprimée du carrousel de 1612 », in Dominique Morelon (dir.), Chroniques de l’éphémère, Paris, INHA (« Les catalogues d’exposition de l’INHA »), 2010.

Extrait de l’article

Le carrousel de 1612 est certainement l’un des carrousels les plus célèbres des cours européennes de l’Ancien Régime. Faste déployé pour fêter l’alliance matrimoniale entre la France et l’Espagne, il consacre en plein cœur de la place Royale, actuelle place des Vosges, le pouvoir de Marie de Médicis.

La reine régente avait convoqué dès janvier 1612 la noblesse française pour lui annoncer sa décision de négocier un double mariage entre Louis xiii et Anne d’Autriche, infante d’Espagne, et Madame Élisabeth et l’infant, futur Philippe iv. La nouvelle provoqua le mécontentement de certains grands seigneurs, dont les protestants, qui craignaient un retour en force du parti ultra-catholique ; le prince de Condé et le comte de Soissons quittèrent la cour. Les Guise et Épernon y virent une conjoncture favorable pour gagner la confiance de la reine régente qui ne pouvait appuyer son gouvernement uniquement sur Concini, son ministre italien. Aussi, pour séduire Marie de Médicis, ils proposèrent d’organiser un grand carrousel où paraîtrait la noblesse française en l’honneur des alliances franco-espagnoles.

Lire la suite (INHA)