Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Un témoignage espagnol sur la Ligue : Los Tres (...)

Un témoignage espagnol sur la Ligue : Los Tres libros de la guerra de Francia de Damián de Armenta y Córdoba (1596)

Ivan Cloulas

Cloulas, Ivan, "Un témoignage espagnol sur la Ligue : Los Tres libros de la guerra de Francia de Damián de Armenta y Córdoba (1596)", in : Mélanges de la Casa de Velázquez. Tome 2, 1966. pp. 129-161.

Extrait de l’article

L’étude des relations franco-espagnoles au moment de la Ligue doit beaucoup à l’exploitation des sources diplomatiques. Le recours aux chroniqueurs est pourtant indispensable quand il s’agit de préciser la suite chronologique des événements mais aussi, et surtout, quand on éprouve le besoin d’évoquer l’ambiance dans laquelle ces événements se déroulent. Les acteurs les plus humbles apportent alors leur témoignage, comme malgré eux. Ainsi Damiân de Armenta, gentilhomme espagnol, qui découvre Paris en 1593 : pour expliquer l’extraordinaire effervescence qui règne dans la capitale il résume à grands traits l’histoire récente de la France, montre l’hérésie menaçante et les souverains faibles, présente le champion lucide et fort de la cause catholique, Philippe II, qui peut seul permettre la sainte résistance de la Ligue. Armenta n’entend guère les arguties des princes lorrains ni celles des représentants de Philippe II. Bien vite il s’aperçoit que les Espagnols sont pris au piège, que la croisade n’est plus qu’une guerre comme les autres, en un mot que tous les Français, les Ligueurs autant que les Royalistes, sont des ennemis. La crainte et l’affolement de la garnison espagnole au moment où la capitale se livre à Henri IV ont gravé profondément dans son esprit les derniers moments du Paris ligueur : cette émotion nous a valu les « trois livres de la guerre de France » qui, malgré leurs défauts, méritent de compter parmi les sources mineures de l’histoire de la Ligue.

On trouvera en appendice l’analyse de cette œuvre et la description du manuscrit 2126 de la Biblioteca nacional de Madrid qui en conserve le texte.

La matière du livre premier qui rappelle des événements survenus en France de François Ier à Henri III a été puisée à diverses sources d’information. Par contre, le contenu des deux derniers livres concernant la période 1593-1596 est original.

Lire la suite (Persée)