Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / L’Opéra de Paris transformé en Sacré-Cœur

L’Opéra de Paris transformé en Sacré-Cœur

Jacques Benoist

Benoist, Jacques, L’Opéra de Paris transformé en Sacré-Cœur, dans Revue de l’Art, 1988, N° 82, p. 75-77.

Extrait de l’article

Une idée jaillit dans l’esprit d’Alexandre-Félix Legentil en décembre 1870 remplacer Opéra de
Paris par une église dédiée au Sacré-Coeur de Jésus Charles Rohault
de Fleury en empara en février-mars 1871 et proposa un plan de transformation.
La connaissance des protagonistes permet de mieux saisir la signification d’un tel projet.
Certains catholiques fervents
comme Alexandre-Félix Legentil
étaient particulièrement soucieux de
secourir les déshérités aussi bien
dans le cadre de la Société de
Saint-Vincent de Paul que dans
celui de la Société Philanthropique.
Ils percevaient l’Opéra de Paris
comme un affront aux pauvres du
Second Empire et voyaient en lui le
symbole de la fête impériale. Le
Matignon, conseiller spirituel de
A.-F Legentil, le qualifiait de victoire insolente du paganisme dans
l’art, signe du triomphe du paganisme dans la société. La diminution de énergie spirituelle et morale irrespect des valeurs religieuses et le manque amour du prochain avaient conduit affaiblissement de la France et la défaite
devant la Prusse. La logique chrétienne du lien entre les péchés et les
malheurs était une fois de plus
manifestée à leurs yeux. La pénitence était le remède.

Lire la suite (Persée)