Accueil / Art et culture / Sculpture / Etudes modernes / Le « Silence » de Jean-Baptiste Pigalle (...)

Le « Silence » de Jean-Baptiste Pigalle retrouvé

Jean Vittet

Vittet, Jean, Le « Silence » de Jean-Baptiste Pigalle retrouvé, dans Revue de l’Art, 1992, N° 95, p. 72-73.

Extrait de l’article

Lorsque le peintre Jean-Michel Picault inventorie le 30 thermidor an II 17 août 1794 pour le compte de la Commission temporaire des arts les trésors du château de Château-neuf-sur-Loire (Loiret), il découvre une "statue en bronze représentant le Silence sous la figure d’un homme dans la force de l’âge ayant le doigt posé sur sa bouche. Ce bronze, ajoute-t-il, "est un chef-d’oeuvre de Pigal..." C’est l’oeuvre reproduite ici, pour la première fois. Le premier propriétaire connu en fut Alexandre de Lauzières de Thémines (1742-1829), qui devint évêque de Blois en 1776. En 1791, fuyant la Révolution, il vendit sa sculpture, avec ensemble de sa collection, à Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre (1725-1793), qui l’installa à Châteauneuf-sur- Loire.

Lire la suite (Persée)