Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Le duc de Saint-Simon et les cabales dévotes, (...)

Le duc de Saint-Simon et les cabales dévotes, d’après une lettre inédite de 1729

Yves Coirault

Yves Coirault, Le duc de Saint-Simon et les cabales dévotes, d’après une lettre inédite de 1729, dans Revue d’histoire littéraire de la France, année 66 (1966), n. 3, pp. 480-483.

Extrait de l’article

« Il prévit que la tyrannie des jésuites et de leurs supports [...] se porteroit peu à peu à toutes les sortes de violences... ». Saint- Simon a lui-même prévu dès l’année 1713, il a vu en « extase » lors de son entretien « bec à bec » avec le P. Tellier toutes les horreurs d’une politique ne tendant à rien de moins qu’à « mettre l’Etat et la religion dans la plus terrible combustion ». La Bulle Unigenitus apparaît constamment dans les Mémoires comme le « chef d’oeuvre du démon et des jésuites » : les plus atroces persécutions, une Inquisition barbare, les « friponneries » et le « fanatisme » sortirent de cette boîte de Pandore. Et la passion anticonstitutionnaire de l’écrivain n’est pas sans enténébrer, par un anachronisme diffus, les dernières années d’un règne où s’ourdit contre la liberté des âmes un si noir complot.

Lire la suite (Gallica)