Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / Jeu du roi et jeu de la reine aux XVIIe et (...)

Jeu du roi et jeu de la reine aux XVIIe et XVIIIe siècles. Du délassement personnel à la cérémonie de cour

Thibault Billoir

Billoir, Thibault, Jeu du roi et jeu de la reine aux XVIIe et XVIIIe siècles. Du délassement personnel à la cérémonie de cour, résumé de thèse, Ecole des Chartes, 2010.

Extrait du résumé

Comme bien des aspects de la vie de cour d’Ancien Régime, le jeu a longtemps souffert d’une étiquette « petite histoire », restant ainsi à l’écart des historiens et relégué au champ des anecdotes plaisantes. Le paradoxe est surprenant : on se représente souvent la cour de France des XVIIe et XVIIIe siècles comme passionnément adonnée au jeu, du soir au matin – ce qui revient à reconnaître que le jeu y est un phénomène de première importance –, sans que cela puisse paraître objet d’étude sérieux pour un historien.

Accéder au résumé (Ecole des Chartes)