Accueil / Art et culture / Mécénat, collections et gestion / Etudes modernes / La collection Campana au musée Napoléon III et (...)

La collection Campana au musée Napoléon III et sa première dispersion dans les musées français (1862-1863)

Gianpaolo Nadalini

Nadalini, Gianpaolo, "La collection Campana au musée Napoléon III et sa première dispersion dans les musées français (1862-1863)", dans Journal des savants, 1998, n° 2, pp. 183-225.

Extrait du texte

L’acquisition du Musée Campana

Dans un précédent article, nous avons assez longuement évoqué les négociations qui ont abouti, en février 1861, à une vente partielle du Musée Campana au représentant du tsar de Russie, et celles qui se sont terminées, le 20 mai 1861, par la signature du contrat de vente du reste du Musée Campana aux représentants de Napoléon III. Cette acquisition, voulue par l’Empereur, fut ratifiée le 26 juin par le Corps législatif, puis par le Sénat, et formalisée par la loi n° 9247 du 2 juillet 1861 qui, dans son texte très succinct, ne fixait aucune destination aux collections Campana. Cette absence de précision et certains actes du gouvernement ont certainement contribué à faire admettre que le Musée Impérial du Louvre n’en était pas le destinataire.

Lire la suite (Persée)