Accueil / Art et culture / Transferts culturels / Etudes modernes / Échanges ou communications culturelles dans (...)

Échanges ou communications culturelles dans l’Europe médiévale ?

Stéphane Lebecq

Lebecq, Stéphane, "Échanges ou communications culturelles dans l’Europe médiévale ? Conclusion", dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, 32e congrès, Dunkerque, 2001, Les échanges culturels au Moyen Âge, pp. 313-321.

Extrait du texte

CONCLUSION de colloque

Je vous demanderai pardon, pour commencer, de répéter quelque chose qui a été souligné à plusieurs reprises pendant ces deux journées, et de céder à une certaine facilité rhétorique en revenant sur la définition du concept d’« échange culturel ». D’une part, nous savons tous que tout échange est culturel, en ce sens que, dans ses objets, par ses protagonistes, plus encore dans ses modalités, tout échange, même de biens les plus matériels, est porteur de significations culturelles. D’autre part, le concept même d’échange suppose une réciprocité entre deux partenaires singuliers ou plus généralement - en tout cas pour nous historiens qui nous voulons sérieux - pluriels.

Or, on doit bien convenir qu’en dépit d’efforts louables pour faire cadrer les différents propos dans cet intitulé, la réciprocité de l’échange n’a été que rarement démontrée au cours de ce colloque ; et qu’en fait d’échanges, il a été plus souvent question de contacts - d’ailleurs parfois à sens unique - et de diffusion d’objets culturels.

Lire la suite (Persée)