Accueil / Vie quotidienne / Corps, costume et parure / Etudes modernes / Odile Blanc : Parades et parures. L’invention (...)

Odile Blanc : Parades et parures. L’invention du corps de mode à la fin du Moyen Âge

Christine Bard

Christine BARD, « Odile Blanc, Parades et parures. L’invention du corps de mode à la fin du Moyen Âge, Paris, Gallimard, Le temps des images, 1997, 237 p. », Clio, numéro 10-1999, Femmes travesties : un "mauvais" genre, [En ligne], mis en ligne le 20 mars 2003. URL : http://clio.revues.org/index273.html.

Extrait du compte rendu

Contrairement à Roland Barthes qui en avait analysé le « discours », Odile Blanc s’intéresse aux images de mode, tout en trouvant chez l’auteur du Système de la mode (1967) une inspiration. Son corpus est celui des miniatures ornant les ouvrages des bibliothèques princières au temps de Charles VI (1380-1422). On en apprécie l’intérêt grâce à de splendides reproductions en couleur. Pour l’essentiel, ces images révèlent surtout les codes vestimentaires du milieu curial. Malgré leurs limites, elles confirment bien l’impression de Michelet, voyant dans la société aristocratique de ce temps une « Babel des costumes ».

Accéder au compte rendu (Revues.org)