Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Au « Conseil Madame ». Les équipes du pouvoir (...)

Au « Conseil Madame ». Les équipes du pouvoir d’une dame de haut lignage, Yolande de Flandre, comtesse de Bar et dame de Cassel ( 1326-1395)

Michelle Bubenicek

Bubenicek, Michelle, "Au « Conseil Madame ». Les équipes du pouvoir d’une dame de haut lignage, Yolande de Flandre, comtesse de Bar et dame de Cassel ( 1326-1395)", dans Journal des savants, 1996, n°2.

Extrait du texte

Il n’est pas de peu d’importance qu’un prince sache bien choisir ses ministres, car selon sa prudence ils seront bons ou mauvais. Et l’on peut juger de la cervelle d’un seigneur rien qu’à voir les gens dont il s’entoure.
Machiavel, Le prince, XXII.

Yolande de Flandre, comtesse de Bar et dame de Cassel (1326- 1395) figure assurément parmi les plus attachantes, comme parmi les plus méconnues des dames de haut lignage de la guerre de Cent Ans.

À tort, sans doute, car l’étendue et le prestige de sa parenté, ainsi qu’une existence riche en péripéties et rebondissements politiques, auxquels il faut encore ajouter un caractère hors du commun, en font un type représentatif du milieu de ces femmes de pouvoir qui se dessine au Moyen Age, d’Aliénor à Isabeau, en passant par Blanche ou Mahaut l, pour ne citer qu’elles.

La carrière politique de Yolande de Fandre ne saurait donc être dissociée de l’espace sociologique et géographique qui la sous-tend. C’est dans cette perspective qu’une étude des équipes de pouvoir de la comtesse prend tout son sens : représentatifs d’un milieu originel, comme de son évolution dans le temps et l’espace, ceux qui composent ces équipes permettent de mieux saisir la complexité des rapports de gouvernant à gouvernés qui régirent l’exercice de son autorité.

Lire la suite (Persée)