Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Gouverneurs et gouvernements en France entre (...)

Gouverneurs et gouvernements en France entre 1450 et 1520

Bernard Chevalier

Chevalier, Bernard, "Gouverneurs et gouvernements en France entre 1450 et 1520", dans Paravicini, W. / Werner, K. F. (éd.), Histoire comparée de l’administration (IVe-XVIIIe siècles), Beihefte der Francia, vol. 9, Ostfildern, Thorbecke Verlag, 1980.

Extrait du texte

Du début du XIVe siècle à la fin du XVIe siècle s’étend une période
fort obscure dans l’histoire des institutions françaises. En effet, entre
l’époque proprement féodale où prévaut l’appropriation privée de la
puissance publique et celle où s’affirment les tendances bureaucratiques
de la monarchie absolue, l’action administrative de l’État naissant paraît
en quelque sorte aussi présente qu’insaisissable. De même que les créateurs
géniaux de la peinture »moderne« ont pu passer longtemps pour des
 »primitifs« , de même, dans les institutions de ces temps incertains, souvent
les historiens n’ont voulu voir que confusion et indécision, tâtonnements
maladroits ou aveugles caprices. Le cas des »gouverneurs de provinces« 
en est la claire illustration. Observés au cours du XVIe siècle,
ils semblent ressortir simplement à l’administration militaire, mais on les
voit aussi se comporter en princes quasi indépendants pendant les guerres
de religion et l’on peut se demander au même moment s’ils ne seraient pas
en quelque manière les ancêtres et les rivaux des intendants.

Lire la suite (Perspecivia)