Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 17-19 novembre 2011, Liège et Leuven : Le (...)

17-19 novembre 2011, Liège et Leuven : Le corps du Prince au coeur des rituels de la cour

Autour des travaux d’Agostino Paravicini Bagliani.

À la suite des réflexions d’E. Kantorowicz sur les deux corps du roi, les travaux d’A.
Paravicini Bagliani sur le corps du pape ont contribué à mettre en évidence combien la figure du corps
du Prince, qu’il soit laïque ou ecclésiastique, est au coeur des discours et des pratiques de pouvoir au
Moyen Âge et à la Renaissance.
Comme métaphore, comme catégorie mentale ou encore comme objet de pratiques
cérémonielles et rituelles, le corps du prince s’inscrit au centre d’un faisceau de significations riche et
complexe, au moment précis où se développent en Occident les théories de la souveraineté et où vont
naître progressivement les États modernes. Corps physique et mortel, qui boit, mange et se reproduit,
qui gouverne ses plaisirs et sa santé, vulnérable et gardé, que l’on acclame de loin, dont on partage
l’intimité, ou que l’on cherche à empoisonner, il est aussi un corps mystique, incarnant la continuité de
la fonction au point qu’un cadavre puisse continuer à régner ; il est lié aussi au corps social ou corps
politique (en anglais, « the Body Politic »), dont il est à la fois un double et la tête qui le gouverne, ce
qu’attestent la pensée politique du temps autant que divers usages.

Le colloque vise à explorer la richesse de cette thématique dans une perspective large et
comparée, susceptible de dégager des lignes de force, des perspectives d’ensemble, à l’échelle de
l’Europe tardo-médiévale et renaissante, et d’apporter une contribution réellement significative à
l’anthropologie historique de la culture occidentale.
L’attention se portera sur les principales monarchies du temps, en ce compris la papauté et les
princes territoriaux. Un spécialiste de chacune des cours princières retenues sera sollicité pour analyser
les divers aspects des pratiques rituelles, cérémonielles et, révélatrices en creux, quotidiennes,
élaborées et vécues autour du corps du prince. Rompant avec les vieilles approches descriptives et
énumératives, il s’agira de considérer ces différents aspects comme autant d’éléments de
communication symbolique et de concrétisation des idéologies du pouvoir et de la souveraineté. (...)

Au travers de contributions portant sur une cour déterminée et d’autres portant sur quelques aspects transversaux jugés particulièrement significatifs, le colloque a donc bien pour objet de montrer l’articulation fondamentale d’un ensemble cohérent de représentations et de pratiques culturelles autour du corps du Prince. Il s’inscrit en parfaite continuité avec les travaux menés depuis plusieurs décennies par A. Paravini Bagliani.

Colloque international organisé à Liège et Louvain (17-19 novembre 2011) par la Katholieke Universiteit Leuven, les Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles) et l’Université de Liège