Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Les salles d’Afrique : construction et décor (...)

Les salles d’Afrique : construction et décor sous la monarchie de Juillet (1830-1848)

Aurélie Cottais

Aurélie Cottais, « Les salles d’Afrique : construction et décor sous la monarchie de Juillet (1830-1848) », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne], Articles et études, mis en ligne le 16 septembre 2010. URL : http://crcv.revues.org/10498 ; DOI : 10.4000/crcv.10498

Résumé

La construction et le décor des salles d’Afrique s’inscrivirent dans le projet, initié par Louis-Philippe à partir de 1833, de créer au sein du château de Versailles un musée de l’Histoire de France. Cet ensemble exceptionnel fut entrepris à partir de 1837. Conçu pour commémorer la conquête de l’Algérie, le parti pris décoratif et iconographique célébra bientôt les grandes victoires militaires et l’ambition civilisatrice et expansionniste de la France. Cette étude propose tout d’abord une recontextualisation de cet ensemble, non seulement au sein du musée, afin d’appréhender son statut et sa signification au cœur du projet politique de Louis-Philippe, mais également en évoquant la conquête de l’Algérie et la vision de l’Orient au xixe siècle. Les grandes étapes de construction et d’aménagement, confiées à l’architecte Frédéric Nepveu, sont ensuite développées, ainsi que les liens entretenus par Horace Vernet, peintre officiel de ces salles, avec le souverain qui lui en offrit la direction décorative. Une analyse iconographique de la salle de Constantine, la seule à avoir été achevée, conclut le propos.

Consulter l’article (revues.org)