Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 8-9 décembre 2011, Versailles : Qu’est-ce qu’un (...)

8-9 décembre 2011, Versailles : Qu’est-ce qu’un étranger à la cour de France ?

Le but de ces deux jour­nées, qui s’ins­cri­vent dans le cadre du pro­gramme trien­nal « Les étrangers à la cour de France au temps des Bourbons (1594-1789) » mené par le Centre, est de mon­trer com­ment la figure poli­ti­que de l’étranger telle que la Révolution fran­çaise la des­sine, s’appuie sur une redé­fi­ni­tion de la caté­go­rie « étranger » qui se pré­cise au XVIIe siè­cle à tra­vers les pra­ti­ques admi­nis­tra­ti­ves et fis­ca­les de la monar­chie abso­lue, ainsi qu’à tra­vers les repré­sen­ta­tions curia­les.

Il s’agit ainsi d’obser­ver com­ment la caté­go­rie « étranger » est ins­tru­men­tée par l’État pour légi­ti­mer sa sou­ve­rai­neté, notam­ment dans les tex­tes infor­ma­tifs ou polé­mi­ques qui, en la fai­sant inter­ve­nir comme clef d’ana­lyse, sont conduits à la pré­ci­ser (par exem­ple, dans les débats gal­li­cans qui ponc­tuent le siè­cle, dans la contes­ta­tion du rôle joué par les favo­ris étrangers dans le gou­ver­ne­ment de l’État au temps de Concini puis de Mazarin, ou dans la pro­pa­gande anti-espa­gnole, récur­rente sous Henri IV et Louis XIII, puis dans la pro­pa­gande anti-hol­lan­daise sous Louis XIV), com­ment elle est uti­li­sée pour exal­ter la gloire de la monar­chie fran­çaise dans les diver­tis­se­ments et les décors curiaux ou, au contraire, com­ment elle peut être retour­née contre l’État, notam­ment lors­que s’ouvre la « crise de la cons­cience euro­péenne ».

Les jour­nées s’orga­ni­se­ront plus spé­ci­fi­que­ment autour de trois axes pour sui­vre l’évolution à tra­vers laquelle la caté­go­rie « étranger » est pré­ci­sée et s’affirme à la cour des Bourbons tout au long du XVIIe siè­cle :

- dési­gner l’étranger,
- ima­gi­ner l’étranger,
- glo­ri­fier, simu­ler, démas­quer l’étranger.

Programme