Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / À propos d’une correspondance inédite de Charles (...)

À propos d’une correspondance inédite de Charles V et de Louis de Mâle : étapes, moyens et enjeux d’une négociation politique

Michelle Bubenicek

Bubenick M., « À propos d’une correspondance inédite de Charles V et de Louis de Mâle : étapes, moyens et enjeux d’une négociation politique », Revue historique 2003/1, n° 625 , p. 3-42.

Extrait de l’article

Il est un fait désormais acquis que la résolution des conflits entre puissants met en jeu tout un processus de négociations où « l’oral prime et les palabres ont une place de choix ». Toutefois, le détail de ces négociations dans leur déroulement reste généralement méconnu, faute de sources, dans la mesure où ce n’est que lorsque le palabre échoue ou aboutit que son résultat parvient jusqu’à nous : extrêmement rares sont les traces écrites des étapes de la discussion. On mesure, dès lors, tout l’intérêt de la correspondance, restée jusqu’à présent inédite, du roi Charles V et du comte de Flandre Louis de Mâle au sujet de la délivrance de leur cousine Yolande de Flandre, comtesse de Bar et dame de Cassel, emprisonnée pour « crime » politique ; l’analyse des huit lettres ou mémoires alors échangés, pendant près d’un an (1371-1372) permet, en effet, à propos d’un cas complexe qui mêle vengeance et lèse-majesté, honneur et règlement d’héritage, de saisir les étapes et les modes du règlement d’un conflit politique, pour en mieux définir l’enjeu principal : le réajustement permanent de la position nobiliaire face à l’État monarchique naissant.

Lire la suite (CAIRN)