Accueil / Individus, familles, groupes / Famille royale / Etudes modernes / Le titre de roi de France et de Navarre au (...)

Le titre de roi de France et de Navarre au XIVe siècle

Jules Viard

Viard, Jules, "Le titre de roi de France et de Navarre au XIVe siècle", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 1900, tome 61, pp. 447-449.

Extrait de l’article

Une erreur que nous avons rencontrée plusieurs fois déjà dans divers travaux d’érudition tels que recueils de textes, inventaires d’archives, etc., nous engage à publier cette note pour mettre en garde les érudits.

Quelques rois au commencement du XIVe siècle portèrent le titre de roi de France et de Navarre [Francorum et Navarre rex]. Quels sont exactement ceux auxquels il appartient ? Si nous consultons le Manuel de diplomatique de M. Giry, p. 322, il nous dit : " Seuls en Europe, les souverains de la France ne firent jamais d’addition permanente au titre de roi de France. Les provinces qu’ils réunissaient les unes après les autres à la couronne ne se distinguaient pas du royaume ; le roi qui les incorporait au domaine royal n’acquérait donc pas de titre nouveau. Il faut faire une seule exception pour le royaume de Navarre apporté à Philippe le Bel par sa femme Jeanne de Navarre et qui resta uni au royaume de France jusqu’à la mort de Charles le Bel (1284- 1328) (...) ". Or cette affirmation est inexacte. Jamais Philippe le Bel n’eut ce titre.

Lire la suite (Persée)