Accueil / Représentation et festivités / Funérailles et nécropoles / Etudes modernes / Evindicatio et petitio. Le recouvrement de (...)

Evindicatio et petitio. Le recouvrement de biens monastiques en Neustrie sous les premiers Carolingiens. L’exemple de Saint-Denis

Alain J. Stoclet

Alain J. Stoclet, "Evindicatio et petitio. Le recouvrement de biens monastiques en Neustrie sous les premiers Carolingiens. L’exemple de Saint-Denis", dans Hartmut Atsma (Hg.) : La Neustrie. Les pays au nord de la Loire de 650 à 850. Colloque historique international. Tome 2 (Beihefte der Francia, 16/2), Sigmaringen (Thorbecke) 1989, ISBN 3-7995-7316-X.

Extrait de l’article

 »[Nous t e demandons , empereur très clément,] qu’on renonce aux édifices immenses et superflus et aux autres ouvrages inutiles, par lesquels les frères sont exténués outre mesure et les familiae au-dehors disparaissent en lambeaux, mais qu’on fasse toutes choses de façon mesurée et avec discernement. Et qu’il soit permis aux frères d e consacrer certaines heures à la lecture et d’autres a u travail, comme le veut l a règle« .

Cet article, inséré dans la pétition qu’en 812 les moines de Fulda adressent à
Charlemagne en vue de mettre un terme aux excès de l’abbé Ratgar nous apprend que les grands travaux d’architecture supposaient de la part de ceux qui les entreprenaient des ressource s économiques et humaines abondantes.

Lire la suite (perspectivia.net)