Accueil / Vie quotidienne / Chasse, animaux et art équestre / Etudes modernes / L’organisation socio-économique des écuries de (...)

L’organisation socio-économique des écuries de Chantilly durant la première moitié du XVIIIe siècle

Christophe Levadoux

LEVADOUX, Christophe, "L’organisation socio-économique des écuries de Chantilly durant la première moitié du XVIIIe siècle", dans In Situ, revue des patrimoines, 2010, n°12, URL :
http://www.insitu.culture.fr/article.xsp?numero=12&id_article=levadoux-1117

Extrait de l’article

Ordonnée par Louis-Henri de Bourbon-Condé (1692-1740) entre 1719 et 1735, d’après les plans de Jean Aubert, l’érection des écuries de Chantilly s’inscrit dans un plan d’aménagement du site passant par la nouvelle urbanisation du bourg de Chantilly. Leur organisation socio-économique traduit un certain idéal de consommation aristocratique. La diversité des chevaux, la multiplication des voitures, le personnel, les formes, les acteurs, et les modalités de la consommation, soulignent l’originalité et l’importance de cette noble occupation, dont l’étude a été rendue en partie possible grâce aux livres de comptes conservés au musée Condé à Chantilly.

Lire la suite (culture.fr)