Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / La crise des idées à Paris entre 1727 et 1732 (...)

La crise des idées à Paris entre 1727 et 1732 ou "Le Brigandage d’Embrun" et la défense des droits individuels contre le ministère et la monarchie

E. R. Briggs

Briggs, E. R., "La crise des idées à Paris entre 1727 et 1732 ou "Le Brigandage d’Embrun" et la défense des droits individuels contre le ministère et la monarchie", dans Etudes sur le XVIIIe siècle, Editions de l’Université de Bruxelles, vol. III, 1976.

Extrait de l’article

Un long dépouillement des milliers de rapports de la police secrète, conservés à la Bibliothèque de l’Arsenal sous le titre d’« Archives de la Bastille », m’a convaincu qu’on n’a pas donné suffisamment d’attention au développement de l’opinion publique à Paris sous le ministère du Cardinal de Fleury. Les actes publics et les sources imprimées ont été très bien utilisés par Georges Hardy et Edmond Préclin, mais ces « gazetins » confidentiels destinés seulement aux ministres reflètent l’esprit parisien d’une manière unique et bien révélatrice qui me semble changer notre perspective sur la première moitié du XVIIIe siècle.

Lire la suite (numéro entier, Digithèque des Editions de l’Université de Bruxelles)