Accueil / Art et culture / Transferts culturels / Etudes modernes / L’influence française dans l’architecture des (...)

L’influence française dans l’architecture des Pays-Bas méridionaux et de la principauté de Liège au XVIIIe siècle

François Souchal

Fr. Souchal, "L’influence française dans l’architecture des Pays-Bas méridionaux et de la principauté de Liège au XVIIIe siècle", dans Etudes sur le XVIIIe siècle, Editions de l’Université de Bruxelles, vol. VI, 1979.

Extrait de l’article

L’influence française sur l’architecture dans les Pays-Bas méridionaux et dans
la Principauté de Liège au temps de Voltaire et de Rousseau n’est plus à démontrer.
Tout au plus me permettrai-je de livrer les réflexions que ce sujet, abordé maintes
fois dans mon enseignement, m’inspire ct aussi quelques directions de recherche,
car il est bien évident qu’il y a encore beaucoup à dire.
Les sujets de Marie-Thérèse et de Charles de Lorraine auraient eu quelque
raison de montrer quelque réticence envers la France, tant les souvenirs des campagnes
de Louis XIV étaient pénibles. Par une sorte d’orgueil national blessé, on
reconstruira la grand place de Bruxelles saccagée par le maréchal de Villeroy dans
le style traditionnel, c’est-à-dire avec un archaïsme volontaire. La politique résolument
pacifique de Louis XV apaisa les rancoeurs. Du côté de Liège, où les
princes étaient souvent des Wittelsbach volontiers francophiles, la frontière était
perméable aux influences artistiques dès le XVIIe siècle. Les raison de l’accroissement
considérable et de la prépondérance de l’influence française ont été mises en
lumière : la Cour de France et la capitale du Royaume deviennent les arbitres du
goût et de la mode. Les princes européens vivent à l’heure de Versailles et de
Paris, même quand les sentiments ne sont pas spécialement francophiles.

Lire la suite (numéro entier, Digithèque des Editions de l’Université de Bruxelles)