Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Ecriture et lecture sous la Régence, d’après (...)

Ecriture et lecture sous la Régence, d’après ’Le spectateur français’ de Marivaux

Ling-Ling Sheu

Ling-Ling Sheu, "Ecriture et lecture sous la Régence, d’après ’Le spectateur français’ de Marivaux", dans MORTIER Roland, HASQUIN Hervé, eds. : "Topographie du plaisir sous la Régence" in Etudes sur le XVIIIè siècle, Volume XXVI, Editions de l’Université de Bruxelles, 1998.

Extrait de l’article

Si la génération des écrivains « classiques » rêve d’une œuvre structurée où tout se tienne dans l’harmonie et l’universel, où tous les détails respectent les « règles » qui se sont peu à peu imposées, la génération de la Régence cherche, au contraire, le naturel, la singularité et la diversité. L’arrivée au pouvoir du duc d’Orléans met fin à un long règne autoritaire, assombri par l’austérité, et apporte aux Français un nouveau mode de vie caractérisé par le foisonnement, la verve, la joie et le goût de la liberté et
des plaisirs.

Lire la suite (document pdf, Digithèque des éditions de l’Université de Bruxelles)