Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / De la conversation classique au badinage chez (...)

De la conversation classique au badinage chez Montesquieu et Marivaux

Christoph Strosetzki

Strosetzki, Christoph, "De la conversation classique au badinage chez Montesquieu et Marivaux", dans MORTIER Roland, HASQUIN Hervé, eds. : "Topographie du plaisir sous la Régence" in Etudes sur le XVIIIè siècle, Volume XXVI, Editions de l’Université de Bruxelles, 1998.

Extrait de l’article

Personne n’ ignore qu’au XVIIe siècle la conversation est, à la cour, la composante essentielle de l’étiquette puisqu’elle permet à la hiérarchie de se maintenir. En effet le registre de la parole est différent selon que l’on s’adresse à une personne qui est votre égale, qui vous est supérieure ou bien subalterne. Or, pendant la Régence, le cérémonial en vigueur à la cour tend à perdre de sa rigidité, les mœurs se relâchent l’on en fait la critique, voire la satire. Cela vaut également pour la conversation courtoise que l’on perçoit désormais dans l’optique du voyageur, c’est-à-dire cette distance qui permettra de faire des expériences nouvelles.

Lire la suite (document pdf, Digithèque des éditions de l’Université de Bruxelles)