Accueil / Représentation et festivités / Musique et danse / Etudes modernes / Le rococo et la musique française ? Deux (...)

Le rococo et la musique française ? Deux points de vue

Maurice Barthélemy, Philippe Vendrix

Barthélemy, Maurice / Vendrix, Philippe, "Le rococo et la musique française ? Deux points de vue", dans MORTIER Roland, HASQUIN Hervé, eds. : "Rocaille, rococo" in Etudes sur le XVIIIè siècle, Volume XVIII, Editions de l’Université de Bruxelles, 1991.

Extrait de l’article

Ou comment ne pas succomber aux charmes de Mnémosyne. Tel pourrait
être le sous-titre ou la mise en garde de toute étude, et de celle-ci en particulier,
qui se donne pour objet de tracer un réseau de relations entre la musique et une
catégorie esthétique originairement destinée aux arts décoratifs. Les incertitudes liées à l’usage du terme rococo abondent dans le domaine de l’histoire de
la musique. Le New Grove Dictionary of Music and Musicians, par exemple,
renvoie le lecteur à l’article "Galant, style", attitude justifiée depuis la remarquable étude de David Sheldon. D’autre part, le même dictionnaire classe
les œuvres de style galant dans la catégorie historico-esthétique pré-classique.
Rococo, style galant, pré-classique : un triple usage qui reflète les difficultés
éprouvées par l’historien de la musique à définir précisément une partie du
répertoire.

Lire la suite (document pdf, Digithèque des éditions de l’Université de Bruxelles)