Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / L’Espagne vue de France à travers les ballets (...)

L’Espagne vue de France à travers les ballets de cour du XVIIe siècle

Clara Rico-Ozes

Clara Rico-Ozes, L’Espagne vue de France à travers les ballets de cour du XVIIe siècle. Genève, Editions Papillon, 2012, Collection Mélophiles, 246 pages.

Cette étude analyse la présence et l’image de l’Espagne dans la vie culturelle française au XVIIe siècle, particulièrement dans les sources musicales. Des complexes relations entre la France et l’Espagne au cours de ce siècle se dégage une image négative des Espagnols qui est étudiée ici non seulement du point de vue musicologique mais encore dans des analyses interdisciplinaires d’ordre historique, littéraire et artistique. L’étude de l’image anti-espagnole, telle que la dessinent les livrets des ballets de cour de la première moitié du siècle, est étayée par une image semblable dans un corpus de gravures, comme dans la littérature de propagande contemporaine. Les clichés qui la constituent disparaîtront des sources du règne de Louis XIV, notamment à partir de la Paix des Pyrénées (1659). Or, l’Espagne a laissé également son empreinte dans une « mode à l’espagnole » qui est représentée ici par un corpus d’airs de cour en langue espagnole, ainsi que par une présence constante de danses d’origine espagnole, quoique complètement francisées, dans les ballets de cour de Jean-Baptiste Lully. Enfin, on étudiera la présence physique des Espagnols dans les spectacles courtisans français du XVIIe siècle, présence représentée par deux troupes de théâtre espagnoles qui se sont déplacées en France à l’occasion du mariage entre Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche en 1660.

Voir la présentation de la thèse qui est à la base de ce livre sur le site de la Sorbonne.