Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe

Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle (vol. 1)

Juliusz A. Chroscicki, Mark Hengerer, Gérard Sabatier (dir.)

J. A. Chrościcki, M. Hengerer, G. Sabatier, Les funérailles princières en Europe, XVIe-XVIIIe siècle, coédi­tion Centre de recher­che du châ­teau de Versailles / Éditions de la Maison des scien­ces de l’homme (col­lec­tion « Aulica »), avril 2012, 17 x 24 cm, 15 pl. cou­leur, arbres généa­lo­gi­ques, car­tes, index, 45 € (ISBN-10 2-7351-1426-0).

Depuis une tren­taine d’années, les his­to­riens ont exploré la pro­blé­ma­ti­que de la « genèse de l’État moderne » en Europe entre le XVIe et le XVIIIe siè­cle, et son corol­laire, la place cen­trale tenue par les cours prin­ciè­res dans le pro­ces­sus. L’objec­tif de ce livre est de s’inter­ro­ger sur la part qu’ont pu y pren­dre les stra­té­gies funé­rai­res des famil­les sou­ve­rai­nes. Ce livre pro­pose une appro­che dif­fé­rente des tra­vaux consa­crés jusqu’à pré­sent aux rituels funé­rai­res prin­ciers où l’his­toire de l’art y est pré­pon­dé­rante. Les funé­railles prin­ciè­res sont étudiées en terme de stra­té­gies de la part des monar­chies, comme rituel interne de trans­mis­sion du pou­voir, mais aussi dans le cadre de leurs rela­tions entre dynas­ties, et de leurs rap­ports tant avec leurs opi­nions publi­ques pro­pres qu’avec une opi­nion euro­péenne en for­ma­tion.

Premier des trois volu­mes consa­crés aux funé­railles prin­ciè­res, l’ouvrage s’inté­resse au dérou­le­ment des céré­mo­nies en rela­tion avec les ins­ti­tu­tions pro­pres, la conjonc­ture, les tra­di­tions par­ti­cu­liè­res, les rap­ports de force inter­nes, l’inser­tion dans le jeu poli­ti­que euro­péen.

Lire le compte rendu de l’ouvrage de Stanis Perez

Commander l’ouvrage (éditions de la MSH)