Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / Le voyage officiel en Italie du général de (...)

Le voyage officiel en Italie du général de Gaulle (23-27 juin 1959). De l’usage du rite et du mythe en politique étrangère

Stéphane Mourlane

Stéphane Mourlane, « Le voyage officiel en Italie du général de Gaulle (23-27 juin 1959) », Cahiers de la Méditerranée, 77, 2008.

Résumé de l’article

Les voyages officiels des dirigeants français de l’autre côté des Alpes prennent le plus souvent une forme rituelle tant par leur dimension protocolaire que par leur mise en scène des représentations françaises des relations franco-italiennes. Le voyage du général de Gaulle –son premier déplacement officiel à l’étranger– du 23 au 29 juin 1959, entre la Lombardie et la capitale, Rome, vise un double objectif : affirmer le leadership français et célébrer l’amitié franco-italienne dans le cadre d’une relance du projet communautaire européen. Le président français tire profit de la solennité des manifestations ritualisées des commémorations des batailles de Solferino et Magenta pour inscrire dans une perspective mythifiée les relations franco-italiennes. Dans cette perspective, ses discours font référence aux racines latines communes. De Gaulle trouve par ailleurs l’occasion de mettre en scène la proximité des liens entre dirigeants au travers de discussions imprévues. Cette théâtralisation qui vise principalement les opinions publiques n’est pas sans effet sur le cours des relations entre les deux pays. Pour autant, elle ne permet pas de résoudre tous les malentendus et désaccords sur les questions européennes et atlantiques en particulier.

Lire la suite (revues.org)