Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / Les stratégies d’exil de Louis-Napoléon (...)

Les stratégies d’exil de Louis-Napoléon Bonaparte, de la mémoire de Sainte-Hélène à la captivité de Ham

Juliette Glikman

Juliette Glikman , « Les stratégies d’exil de Louis-Napoléon Bonaparte, de la mémoire de Sainte-Hélène à la captivité de Ham », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 82 | 2011.

Résumé de l’article

Louis-Napoléon, né au milieu du faste impérial, va grandir en exil dans l’exaltation d’une France idéale, dont le renouveau lui semble indissociable de l’avènement des idées napoléoniennes. Louis-Napoléon précise, depuis la Suisse, depuis Londres, sa vision des idées napoléoniennes, promesse de réconciliation du corps national. Toutes les variantes de l’exil sont déclinées, de la nostalgie de la terre maternelle jusqu’à la douleur de la déportation au sein même du sol français. Les souffrances physiques et morales, exposées au regard public, dessinent les contours de l’action politique d’un prétendant dynastique qui se veut incarnation du destin national, obscurci depuis la chute de l’aigle.

Lire la suite (revues.org)