Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / Versailles, le château et la ville

Versailles, le château et la ville

Noëlle Dauphin

Noëlle Dauphin « Versailles, le château et la ville », Histoire urbaine 1/2004 (n° 9), p. 79-96.

Extrait de l’article

Citer Versailles attire spontanément l’évocation du château. Mais Versailles n’est ni Chenonceaux, ni Chambord. C’est aussi une ville, la préfecture d’un département dont la population, la richesse, le dynamisme donneraient ailleurs à son chef-lieu un rayonnement particulier. S’il existe, bien que limité comme pour beaucoup de pôles urbains du bassin parisien par l’attraction de la capitale, il est presque totalement occulté par l’image et la mémoire du château des Bourbons. Comment gérer le paradoxe de faire exister la ville à la fois en dépit et en fonction du château, c’est un défi toujours d’actualité pour les municipalités ; ce fut particulièrement ardu au XIXe siècle quand la ville dut assumer son émancipation à l’égard du château déserté.

Lire la suite (Cairn)