Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Le cheval dans les sociétés antiques et (...)

Le cheval dans les sociétés antiques et médiévales

S. Lazaris (éd.)

Lazaris, S. (ed.) : Le cheval dans les sociétés antiques et médiévales, Brepols, 309 p., 108 b/w ill. + 30 colour ill., 220 x 280 mm, 2012, ISBN : 978-2-503-54440-3, Languages : French, English, German, Retail price : EUR 90,00

Actes des Journées d’étude internationales organisées par l’UMR 7044 (Étude des civilisations de l’Antiquité) Strasbourg, 6-7 novembre 2009.

Ces Actes des Journées d’étude internationales (Strasbourg, 6-7 novembre 2009) sont l’aboutissement d’un programme de recherche (2007-2009), mené au sein de l’UMR 7044 (Étude des civilisations de l’Antiquité : de la Préhistoire à Byzance), sur la place du cheval dans l’empire byzantin. Les 14 contributions qu’ils réunissent sont consacrées au cheval de guerre et de loisir dans l’Antiquité et au Moyen Âge.
L’ouvrage est divisé en trois sections. Dans la première, les contributeurs analysent la naissance du corps de cavalerie dans l’armée romaine et ses emplois. Sont également étudiés les différences régionales du pourtour méditerranéen dans l’élevage du cheval, les prix pratiqués ou encore les connaissances hippologiques des Anciens. Les travaux qui composent la deuxième partie proposent des synthèses sur le cheval médiéval, byzantin et occidental. Ils abordent le sujet à travers les textes, les sources archéologiques, les représentations et les us et coutumes des civilisations étudiées. Enfin, la dernière partie s’intéresse aux instruments hippiques, aux armes et à l’hippiatrie. Y sont ainsi réexaminées les innovations, adoptions et adaptations, dans l’Antiquité tardive, des pièces de l’équipement équin essentielles pour le combat, telles que l’étrier et le mors. Les armes des cavaliers sont réévaluées, ainsi que les changements dans leurs techniques de combat suite à la diffusion de l’étrier. On trouvera aussi l’analyse du vocabulaire employé pour l’anatomie du cheval dans la littérature hippiatrique grecque, qui connaît à cette période un essor sans précédent, lié au développement de la cavalerie romaine et protobyzantine.

Annonce et commande sur le site de l’éditeur