Accueil / Individus, familles, groupes / Famille royale / Etudes modernes / Monseigneur, Louis de France, dit Le Grand (...)

Monseigneur, Louis de France, dit Le Grand Dauphin, fils de Louis XIV

Jean-Pierre Maget

Maget, Jean-Pierre, Monseigneur, Louis de France, dit Le Grand Dauphin, fils de Louis XIV, thèse de doctorat, 2010, Université de Strasbourg

Résumé de thèse

Le seul fils légitime de Louis XIV fut appelé Grand Dauphin pour le différencier de son fils Bourgogne, devenu dauphin à la mort de son père, en 1711. Le roi l’appelait Monseigneur. De son vivant déjà, on chantonnait " fils de roi, père de roi, jamais roi lui-même ". Fils de roi : né le 1.XI.1661, le pape fut son parrain, la reine d’Angleterre sa marraine. Il eut le duc de Montausier comme gouverneur, Bossuet comme précepteur. En tant que Dauphin il assistait aux conseils et représentait le roi à Paris qui l’adorait. Il apprit la danse, l’équitation et le maniement des armes. En 1688 il prit Philippsbourg ce qui lui valut une grande popularité. Père de roi : en 1680, il épousa Marie-Anne de Bavière qui lui donna trois fils : Louis, duc de Bourgogne, père du futur Louis XV, Philippe, duc d’Anjou, futur Philippe V d’Espagne et Charles, duc de Berry. En 1700 Charles II d’Espagne choisit le duc d’Anjou pour lui succèder : Monseigneur œuvra pour l’acceptation du testament au mépris de ses propres droits. Jamais roi : le Dauphin aimait la chasse, les fêtes, la musique et les opéras. A Meudon il édifia un Château Neuf dans lequel fut créé un couloir central qui rendaient les pièces indépendantes les unes des autres. Ses collections sont au Louvre et au Prado.

Lire la suite (Université de Strasbourg)